Le meilleur du pire contre Challans.


Voici une vidéo trouvée sur le site de Challans lors du match amical, c’est le meilleur du pire de ce match et on en voit de toutes les couleurs. Heureusement que c’était un match amical, mais c’est assez drôle à voir.

13 réflexions sur “Le meilleur du pire contre Challans.

  1. Je l’avais dit…c’est une gonzesse! Fécilitations aux nouveaux parents!

    je salu et félicite l’auteur de ces qqs pas sautés (cf la minute 16 seconde) très élégants…mais qui laissent planer la question suivante… »aurait il pris des cours de danse?? »

    Mouououaaah!!! allé, ce n’est qu’une blagounette!!

  2. Bienvenue à Léonie !!!! heureux évènement pour Mylène et Pierre-Yves !! 🙂 bisous et félicitations à vous deux !! 🙂

  3. Toutes mes excuses.
    J’ai à mon tour brisé l’harmonie dans le changement successif des couleurs, puisque le bleu de la figure qui me représente fait suite au même bleu du « vacancier ». (je m’insurge d’ailleurs contre la troublante similitude de nos figures respectives. Qu’on ne me confonde pas avec ce méprisable individu!)

  4. C’est intolérable!
    Permettez-moi de vous signaler mon plus profond mécontentement!

    J’aimerais qu’à l’avenir, la dénommée « Paf » (une demoiselle charmante au demeurant) ne laisse plus de commentaire immédiatement après une réflexion du quidam « Juju ».

    Pourquoi?
    Observez ces somptueuses figures psychédéliques qui s’affichent dans le coin supérieur droit de chaque intervention pour en représenter l’auteur (et qui, soit dit en passant, expriment avec force le désarroi de notre société actuelle). Vous constaterez sur cette page l’harmonie idéale dans l’ordre des couleurs, exception faite des deux premières figures, où le rouge se succède à lui-même.

    C’est choquant! Que cela ne se reproduise plus, merci.

  5. Bonjour à tous.

    Je me présente: je suis un paisible vacancier en… Euh, j’allais ajouter « en vacances », mais je me suis abstenu à temps, puisque si je me définis comme un vacancier, c’est que fatalement, je suis en vacances, n’est-ce pas? Je m’en serais voulu d’écrire une phrase redondante qui exprimerait de manière surabondante le simple fait que je ne travaille pas en ce moment. Ceux d’entre vous qui n’ont pas la chance de profiter de 10 jours (ou 12, je ne sais plus trop) de congé pourraient s’offusquer de me voir insister sur ce doux repos (par ailleurs bien mérité, je vous assure). Non, non, rassurez-vous, loin de moi l’idée de vous narguer en insistant lourdement sur cette agréable période d’inactivité.

    Je me suis laissé dire que ce site accueillait volontiers les individus désireux de poster des commentaires pertinents. Je m’en réjouis, car c’est tout-à-fait ce qui me convient. A un détail près, toutefois: je n’ai absolument aucun commentaire pertinent à formuler (bon, je pense que vous l’aviez déjà remarqué, hein, parce que mon premier paragraphe est quand-même d’une nullité à crever). Mais pourquoi s’arrêter pour si peu? Franchement, ce serait dommage de ne rien écrire pour la simple et futile raison qu’on n’a rien à écrire, justement. (Hum, quoique, ça m’aurait peut-être évité d’écrire un texte bien naze qui ne traite carrément pas de volley (ah, j’ai quand même réussi à placer le mot « volley », tiens) et qui, en plus, finit tellement en queue de poisson que je ne me donnerai même pas la peine de refermer cette parenthèse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s